Le patrimoine: Notion et Définition (architecture)

Le patrimoine: Notion et Définition (architecture)

Le patrimoine au sens où on l'entend aujourd'hui dans le langage officiel et dans l'usage commun est une notion toute récente qui couvre tous les biens culturels et naturels hérités du passé. C’est une création moderne spécifique à la culture occidentale. Depuis longtemps la notion de « patrimoine » était liée à celle de la notion du « monument ».

Le sens originel du mot « monument » provient du latin monumentum, de monere « se remémorer, avertir, rappeler », c’est une signification qui interpelle la mémoire et qui désigne toute sculpture ou ouvrage architecturaux qui permet de rappeler un événement ou une personne.

La cité antique d'Éphèse
La cité antique d'Éphèse

F. CHOAY quant à elle, définit le patrimoine comme «l'expression qui désigne un fond destiné à la jouissance d'une communauté élargie aux dimensions planétaires et constitué par l'accumulation continue d'une diversité d'objets qui rassemble leur commune appartenance au passé: oeuvres et chefs-d’oeuvre des beaux-arts et des arts appliqués, travaux et produits de tous les savoirs faire des humains. »

De ce fait beaucoup d’éléments sont apparentés à la notion de patrimoine. La mémoire occupe une place de choix dans le processus de construction identitaire. Par ailleurs, la lecture du passé qu’elle propose et les moyens utilisés permettent de l’associer étroitement au processus de production patrimoniale.

Le patrimoine évoque aussi une relation à ce que nos ancêtres ont laissé comme biens matériels et immatériels. Il est associé à des valeurs non seulement matérielles, mais esthétiques intellectuelles, voire mystiques; cela fait entendre qu’il a une fonction émotionnelle. C’est une expression identitaire d’une collectivité qui s’investit dans des traces de l’histoire auxquelles elle s’identifie et exprime une volonté de vivre ensemble dans une communauté ou nation.

Le patrimoine s'était vu assigner la mission de fabriquer l'identité, de gommer les différences et les frontières entre nations et continents états et leurs spécificités. Élargie à l'ensemble des traces produites par la nature et par l'homme au cours des siècles, cette conception a été transmise dans le monde et a fini par s'imposer. Plus récemment encore on a vu l’intégration du cadre bâti et les vestiges architecturaux, édifices monumentaux, rues, places, palais, bâtiments, morceaux de villes qui en constituent les noyaux historiques et villes à part entière.

Face au danger de dégradation et de destruction de ce patrimoine, un besoin de sa sauvegarde et de sa préservation est né dans le seul souci de le léguer aux générations futures et de le placer sous la responsabilité de toute l’humanité. Cette prise de conscience a fait l’égermer la notion du patrimoine au sein de différentes théories, approches et méthodes de sa gestion et de sa conservation.
Previous Post
Next Post

post written by:

Moustafa B, Architecte de formation, 3D Artist, designer et blogueur, passionné par tout ce qui tourne autour de l'architecture et du design.

0 Comments: