PDAU DE LA VILLE D'ANNABA

PDAU DE LA VILLE D'ANNABA

PDAU DE LA VILLE D'ANNABA
Annaba, anciennement Bône, ou Bona, ville et port méditerranéen, nord-est de l'Algérie. Il se trouve près de l'embouchure du Wadi Seybouse, près de la frontière tunisienne. Son emplacement sur un port naturel (golfe d'Annaba) entre Capes Garde et Rosa a attiré de bonne heure les Phéniciens, probablement au 12ème siècle avant notre ère. Il passa aux Romains sous le nom d'Hippo Regius, fut la résidence des rois numides et acquit son indépendance après les guerres puniques (264–146 avant notre ère).

Hippo Regius devint plus tard un centre de pensée chrétienne, abritant le concile d'Hippo (393 de notre ère) et formant l'évêché de saint Augustin (396–430). Détruit par les Vandales en 431, Hippo Regius passa à l'empereur byzantin Justinien en 533 et environ deux siècles plus tard (697), il fut vaincu par les Arabes. Premier centre de la piraterie, il demeura une des petites villes d'Afrique du Nord sous une succession de dirigeants jusqu'à sa capture par les Français en 1832. En 1848, il fut créé une commune administrée à partir de Paris.

Annaba prend sa source sur les pentes couvertes de chênes-liège et de chênes-lièges. La vieille ville avec ses rues étroites domine le centre de la ville et est groupée autour de la Place du 19-Août et de ses premières maisons françaises et de la mosquée de Salah Bey (1787). La mosquée de Sīdī Bou Merouan, datant du XIe siècle, a été construite avec des colonnes extraites de ruines romaines. La nouvelle ville, construite depuis 1870 de part et d’autre de la rue du Cours de la Révolution, comprend la cathédrale (1850) et la basilique (1881) de Saint-Augustin, les principaux édifices publics, écoles, le musée Hippo et les jardins publics. Annaba est également le site d'une université (fondée en 1975) et possède un aéroport international.

Annaba est le principal exportateur algérien de minéraux, principalement de minerai de fer et de phosphates provenant des gisements de Tébessa au sud-est. Entouré de fermes fertiles (où le blé est cultivé), de forêts et de mines, il sert également de port de commerce et de pêche et de port d'escale. Il est relié par des routes ou des voies ferrées à plusieurs autres villes du nord-est de l'Algérie et à Alger. Les principales industries d’Annaba comprennent un complexe sidérurgique, une usine d’engrais.

Le Plan Directeur d’aménagement et d'Urbanisme de la Ville D' ANNABA disponible pour téléchargement Sous format .dwg

Télécharger Le PDAU d'Annaba
Titre : Pdau de la Ville d'Annaba
Format : autocad .DWG
Taille : 5.00Mo
Previous Post
Next Post

post written by:

Moustafa B, Architecte de formation, 3D Artist, designer et blogueur, passionné par tout ce qui tourne autour de l'architecture et du design.

0 Comments: